<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=360133424683380&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Administration Fiscale Sud-Africaine : Révéler les recettes liées à la cryptomonnaie ou faire face aux conséquences

L'Administration Fiscale Sud-Africaine a envoyé des demandes d'audit aux contribuables en soulignant que la non-divulgation des revenus de la cryptomonnaie pourrait avoir de graves conséquences

L'Administration Fiscale Sud-Africaine (SARS) a averti les contribuables que la non-divulgation de leurs revenus provenant de la cryptomonnaie pourrait entraîner une amende ou une peine de prison pouvant aller jusqu'à deux ans. Dans un rapport publié par Tax Consulting South Africa, tous les négociants en cryptomonnaie doivent exposer les raisons de l'achat de monnaie numérique.

Selon E-Play Africa, Tax Consulting South Africa a déclaré :

"Il est compréhensible que le SARS ait lancé un processus visant à identifier les personnes qui ne déclarent pas les profits et les pertes découlant des échanges de devises cryptographiques lorsqu'il s'agit de payer des impôts."

En réaction à la nouvelle du rapport sur le SARS, Ben Zhou, le PDG de la société d'échange de dérivés cryptographiques Bybit, a déclaré qu'il fallait changer fondamentalement d'approche en raison de la nature décentralisée de la cryptomonnaie qu'il a appelée l'avenir de l'argent.

Tax Consulting South Africa a encouragé les traders de cryptomonnaie qui n'ont pas encore divulgué leurs revenus à demander conseil concernant la non-divulgation, car il est clair que tous les contribuables seront taxés pour les transactions de cryptomonnaie avec des exemptions sur les retraits d'espèces des plateformes de trading.

Cela signifie que les traders sont obligés de révéler toutes les transactions cryptomonnaie effectuées pour de l'argent, ou d'autres achats par cryptomonnaie. L'organisation a en outre conseillé aux futurs traders de cryptomonnaie de faire preuve de prudence en réponse à une demande d'audit.

Cette mesure a été mise en place après que la Banque centrale du Nigeria ait interdit le commerce de la cryptomonnaie dans les institutions financières nigérianes.

Source : E-Play Africa 

SiGMA Actualités :

Disponible en 10 langues clés, SiGMA est la seule entreprise d'événements et de médias qui vous offre une couverture 24 heures sur 24 du secteur des jeux d'argent en pleine expansion. Des journalistes du monde créent le contenu, les podcasts, les interviews approfondies et les articles sur le leadership éclairé. SiGMA croit en un jeu réglementé et responsable et défend la réglementation dans le monde entier. C'est pourquoi elle a établi de solides relations avec des autorités comme la MGA, Coljuegos, PAGCOR et d'autres acteurs de premier plan.

Articles Similaires