<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=360133424683380&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

États-Unis : Les paris sportifs continuent de prospérer alors que 7 autres États font pression pour leur légalisation

Quels sont les prochains États à légaliser les paris sportifs et mobiles ?

Au moins sept États américains se préparent à introduire les paris sportifs et les paris mobiles. Bien que beaucoup s'attendaient à ce que les nouvelles lois mettent plus de temps à entrer en vigueur, le ralentissement économique provoqué par la pandémie a poussé plusieurs États à passer à la vitesse supérieure.

En 2018, la Cour suprême des États-Unis a annoncé qu'elle allait retirer le projet de loi PASPA qui empêchait les États de proposer des paris sportifs légaux, à quelques exceptions près.

83536601_s

Bien qu'au début, beaucoup prédisaient qu'il faudrait des années pour que les paris sportifs légaux soient introduits par les États américains, de nombreux États se précipitent maintenant pour légaliser les paris sportifs et bénéficier d'une nouvelle source de revenus, notamment en raison des défis posés par la COVID-19.

La situation actuelle :

Actuellement, les paris sportifs légaux aux États-Unis sont autorisés dans 21 États, tandis que plusieurs autres États visent à légaliser les paris sportifs prochainement. Toutefois, l'importance de la légalisation des paris sportifs ne réside pas seulement dans l'obtention de la licence, mais aussi dans la promotion et l'acceptation des lois qui détermineraient la manière dont les paris fonctionneraient dans cet État spécifique.

État des lieux : 

Maryland

Les électeurs ont approuvé les paris sportifs en novembre 2020, mais la loi qui permettrait de légaliser les paris sportifs n'a pas encore été approuvée.

Mississipi

Les paris sportifs chez des bookmakers sont légaux dans l'État, tandis que les paris mobiles sont limités aux casinos terrestres.
Le Mississipi a échoué à de nombreuses reprises quant à la légalisation des paris sportifs, mais avec trois les projets de loi qui doivent être présentés cette année, 2021 pourrait bien être la bonne année pour le Mississipi.

Nebraska

Justin_Wayne_portrait

Dans le Mid-West, le Nebraska a vu un certain nombre de propositions de lois sur les paris sportifs rejetées. Cependant, les habitants ayant approuvé les casinos en novembre dernier, le sénateur du Nebraska Justin Wayne (sur la photo) étudie la possibilité de pousser la légalisation du Gaming of Skill Act qui légalisera les paris sportifs et un nombre limité de jeux de poker en ligne.

Le Nebraska étudie également la possibilité d'autoriser les paris sportifs sur les hippodromes des casinos. Les frais de licence sont estimés à environ 1 million de dollars. Les paris mobiles seront également géolocalisés dans les propriétés des casinos

New Hampshire

L'État abrite les célèbres DraftKings, qui ont reçu un monopole distinct de celui détenu par la société de paris Intralot, spécialisée dans les loteries. Les législateurs du New Hampshire vont mettre en place de nouveaux projets de loi qui visent à éliminer les restrictions sur les paris sportifs.

La loi HB 330 chercher à supprimer le plafond de 10 licences et à autoriser les paris en direct. La loi HB181 permettra à un plus grand nombre de villes de voter sur la décision concernant les paris sportifs au détail et la loi HB354 donnera des indications claires et concises concernant la question du vote.

Nouveau-Mexique

 

Le Nouveau-Mexique pourrait voir l'expansion des jeux d'argent dans les racinos (piste de course et casino combinés), ce qui augmenterait l'offre de l'État en plus des paris sportifs dans les différents casinos locaux. Une nouvelle proposition de loi permettrait de légitimer les paris sportifs et plusieurs jeux de table dans les cinq hippodromes du Nouveau-Mexique qui exploitent des machines à sous et divers jeux de table.

La loi proposée permettra également aux casinos tribaux des États de proposer des applications de paris. En l'état actuel, la loi autorise jusqu'à six racinos, ce qui signifie que six licences sont disponibles pour les paris sportifs et les jeux de table.

La licence nécessiterait des frais de demande de 10 000 $, des frais annuels de renouvellement de 5 000 $ et une contribution fiscale de 10 %. 

Dakota du Nord

Les paris sportifs du Dakota du Nord pourraient également être disponibles en ligne. La bande des Indiens Chippewa de Turtle Mountain avait récemment annoncé, pour 2020, une possible collaboration avec IGT pour lancer des paris sportifs dans leurs casinos.

Washington

Washington va inclure les salles de jeux de cartes et les hippodromes dans son portefeuille de paris. L'année dernière, les législateurs ont adopté un projet de loi qui autorise les paris sportifs mais qui n'est toujours pas finalisé.

Les initiatives prises par ces États visent à augmenter les recettes fiscales.

Malgré la COVID-19, les statistiques montrent que les records de jeux continuent d'être battus aux États-Unis en ce qui concerne les paris sportifs.

Source : Legalsportsreport

Ajout de l'Hindi comme 7e langue sur le site web de SiGMA :   

Le groupe SiGMA est heureux d'annoncer l'ajout d'une septième langue à son site web. Les utilisateurs peuvent désormais trouver tout le contenu en Hindi, y compris SiGMA Actualités. Cette nouvelle langue viendra s'ajouter au français, au russe, au mandarin, à l'espagnol et au portugais récemment lancés par le groupe SiGMA afin de répondre à la vision mondiale de SiGMA.     

Articles Similaires