<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=360133424683380&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Les plus grands clubs de football du Kenya critiquent la taxe d'accise de 20% imposée aux sociétés de paris

Les clubs de football Gor Mahia et AFC Leopards dénoncent la réintroduction d'une taxe d'accise de 20% dans le budget 2021/2022 des sociétés de paris

Gor Mahia et AFC Leopards, les clubs de football les plus en vue du Kenya, ont critiqué la réintroduction d'une taxe d'accise de 20% dans le budget 2021/22. Selon eux, cela nuira aux sociétés de paris qui soutiennent les équipes locales et mettra fin aux parrainages.

Jeudi, lors de son discours au Parlement, le secrétaire du Cabinet au Trésor, Ukur Yattani, s'est prononcé en faveur de la réintroduction de la taxe à laquelle s'était initialement opposé le président Uhuru Kenyatta en juillet 2020.

"Des droits d'accise sur les paris à hauteur de 20% du montant seront imposés" a déclaré Yattani.

Dans une déclaration conjointe, le président de Gor Mahia, Ambrose Rachier, et son homologue des léopards de l'AFC, Dan Shikanda, ont affirmé que la taxe allait dissuader les sponsors actuels de continuer à soutenir la ligue. Ils pensent notamment à BetKing, qui avaient jusqu'ici prouvé leur soutien indéfectible.

Ils ont aussi déclaré que la taxe d'accise était l'une des raisons qui avaient poussé SportPesa à quitter le marché kenyan en 2018. Ils rappellent que les sociétés de paris ont grandement soutenu le football de 2016 à 2020, à hauteur de 1,6 milliard de shillings. Leur crainte est que la taxe ne les fasse fuir.

Le communiqué réaffirme leur position sur la taxe, et leur envie de soutenir les clubs de football alors que la pandémie les confronte à un grand nombre de défis :

La mise en acte de cette taxe d'accise de 20 % mettra fin au parrainage des clubs de football à tous les niveaux -National Super League, Division 1 et ligues de comté -et aura pour conséquence de rendre les opérations de la plupart des équipes de la ligue non viables à long terme.

La proposition fiscale est inopportune. C'est un appel fort au gouvernement et aux parlementaires pour qu'ils se penchent sur cette question particulièrement urgente et donnent à la fraternité sportive une chance de continuer en ces temps difficiles.

Source : AllAfrica

SiGMA Roadshow : la prochaine étape est l'Allemagne

Rejoignez-nous virtuellement pour deux heures passionnantes, foisonnant de conférences perspicaces et de nouvelles opportunités commerciales. Ces mini-conférences virtuelles uniques et interactives cibleront chaque mois un pays différent. La prochaine étape sera l'Allemagne. Participez à la conversation : nous couvrirons divers sujets, de la localisation du contenu aux tendances de la réglementation. Inscrivez-vous ici !

Articles Similaires

Extension de la liste noire en Chine

La Chine n'a pas encore publiquement partagé les destinations sur liste noire  Le ministère chinois de la Culture et du Tourisme vient de ...