<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=360133424683380&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Malgré un bénéfice de 102 millions de dollars américains en 2020, NagaCorp licencie plus de 600 travailleurs

L'entreprise a déclaré que cette décision était due à la fermeture de certains de ses sites, mais le syndicat se dit préoccupé

Au moins 600 employés de la société terrestre NagaWorld se sont vu annoncer leur licenciement. NagaCorp a déclaré que ceux-ci étaient liés aux difficultés financières dus à la pandémie de COVID-19, mais la société mère cotée à Hong-Kong a pourtant déclaré des bénéfices nets de 102,3 millions de dollars américains en 2020.

Naga-unionBen Lee, associé directeur d'iGamix, a déclaré "pourquoi une entreprise qui gagne autant d'argent aurait-elle besoin de licencier du personnel ?!".

Chhun Sokha, vice-présidente du syndicat de NagaWorld, a ajouté que plus des 500 travailleurs licenciés étaient membres du syndicat et qu'il s'agissait d'une décision discriminatoire à leur égard.

Elle relève les décisions contradictoires de l'entreprise : d'une part, celle d'offrir une somme de près de 10 millions de dollars au gouvernement cambodgien pour l'aider à atténuer les effets de la pandémie, et de l'autre celle de licencier un nombre aussi important de ses employés.

"Toute la vérité n'est pas dite... c'est presque une mauvaise blague, un hoax : les actions que l'entreprise a prises concernant les employés touchent principalement des femmes, y compris des femmes enceintes et des femmes viennent d'accoucher. Ce sont elles qui ont reçu un avis de licenciement de l'entreprise."

L'entreprise, elle, maintient que les licenciements sont dus à la fermeture en cours de certains sites.

SiGMA Roadshow : la prochaine étape est l'Allemagne

Rejoignez-nous virtuellement pour deux heures passionnantes, foisonnant de conférences perspicaces et de nouvelles opportunités commerciales. Ces mini-conférences virtuelles uniques et interactives cibleront chaque mois un pays différent. La prochaine étape sera l'Allemagne. Participez à la conversation : nous couvrirons divers sujets, de la localisation du contenu aux tendances de la réglementation. Inscrivez-vous ici !

Articles Similaires