<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=360133424683380&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Wakayama approuve le plan de 4,3 milliards de dollars de Clairvest

Clairvest Neem était le seul candidat restant au processus d'appel d'offre lancé par la préfecture, après le retrait de Suncity Holdings Japan Co Ltd.

Mercredi, lors d'une conférence de presse, Yoshinobu Nisaka, gouverneur de la préfecture japonaise de Wakayama, a confirmé que le gouvernement avait choisi la société d'investissement de casinos terrestres canadienne IR Clairvest Group comme partenaire pour le complexe touristique intégré de la préfecture, comme l'a rapporté GGRasia.

Selon les documents postés sur le site Web de Wakayama, l'investissement initial estimé de Clairvest s'élève à 4,3 milliards de dollars américains (470 milliards de yens).

Yoshinobu

La proposition est telle qu'on s'attend à une oeuvre d'art pour ce complexe intégré de 569 000 m² à Wakayama Marina City, l'une des dix îles artificielles de la baie de Wakaura. Marina City se trouve à environ 40 minutes de l'aéroport international de Kansai et à 70 minutes d'Osaka en voiture ou en bus.

Au programme : environ 2 700 chambres d'hôtel, un espace pour le casino, des salles de conférence, des zones d'exposition et des activités touristiques telles que des sports électroniques et du « parachutisme en salle ».

Il est à noter que, suite à l'avis de retrait de Suncity Holdings Japan Co Ltd, Clairvest était le seul candidat à l'appel d'offre.

La préfecture de Wakayama a évalué la valeur de proposition de Clairvest à 656 points sur 1 000 points possibles, alors que la proposition de Suncity Holdings Japan Co Ltd l'était à 720 points.

Cette validation du gouvernement de la préfecture de Wakayama fait de Clairvest le premier partenaire de complexe touristique intégré du secteur privé à être approuvé par le gouvernement local japonais. La proposition commerciale prévoit le lancement du projet Wakayama IR à « l'automne 2027 ».

La préfecture de Wakayama a en outre déclaré qu'elle comptait demander au gouvernement japonais à être certifiée comme étant une zone hôte d'un complexe de casino, d'ici le 28 avril 2022.

SiGMA Roadshow : la prochaine étape est l'Allemagne

Rejoignez-nous virtuellement pour deux heures passionnantes, foisonnant de conférences perspicaces et de nouvelles opportunités commerciales. Ces mini-conférences virtuelles uniques et interactives cibleront chaque mois un pays différent. La prochaine étape sera l'Allemagne. Participez à la conversation : nous couvrirons divers sujets, de la localisation du contenu aux tendances de la réglementation. Inscrivez-vous ici !

Articles Similaires

Extension de la liste noire en Chine

La Chine n'a pas encore publiquement partagé les destinations sur liste noire  Le ministère chinois de la Culture et du Tourisme vient de ...