Envisager un investissement offshore en Afrique : Ce que vous devez savoir

L'Afrique a clairement le potentiel d'être à l'avant-garde de l'industrie des jeux d'argent en ligne, le continent étant prêt à mettre en œuvre des réglementations adaptées, des plateformes conviviales et des régulateurs compétents

L'Afrique est un espace de jeu dynamique ; cependant, de nombreux investisseurs se sont brûlés les ailes à cause de leur méconnaissance du continent. C'est risible quand j'entends des choses comme "l'Afrique est un pays". Je ne peux que rire fort d'une telle ignorance, mais pour être franc, on sait peu de choses sur le continent. La plupart des informations diffusées par les médias étrangers présentent l'Afrique sous un mauvais jour, ce qui décourage beaucoup d'investisseurs potentiels. Il ne faut pas les blâmer totalement, mais nos dirigeants politiques n'ont pas non plus été d'un grand soutien à cet égard. Ils ont largement contribué au retard et au sous-développement qui prévalent en Afrique. Les sociétés de jeux d'argent en ligne  cherchent plus que jamais à diversifier leurs modèles commerciaux. L'Afrique subsaharienne semble être la région favorite pour les dirigeants de jeux d'argent qui envisagent un investissement à l'étranger. Les raisons ne sont pas farfelues.

Les marchés des jeux d'argent en Europe sont presque saturés et très réglementés. L'Amérique ne se porte pas mieux malgré l'arrêt PASPAL, bien que des investissements importants aient été réalisés dans ce sens. L'Asie du Sud-Est et l'Amérique latine ne possèdent pas la population jeune qui prévaut en Afrique. Un autre facteur important à prendre en compte lorsque l'on envisage un investissement offshore en Afrique est le fait que notre réglementation sur les jeux d'argent est très faible et entachée de corruption. À prendre ou à laisser, c'est un facteur critique, c'est la dure réalité.

 

Africa

Bien que le secteur des jeux d'argent en ligne soit non réglementé, les autorités de réglementation africaines sont très bien informées, prêtes à mettre en place une réglementation conviviale et adaptée aux besoins pour les consommateurs comme pour les opérateurs. Si l'on regarde l'Afrique de plus près, ce continent a le potentiel pour devenir l'un des plus grands marchés de jeux d'argent en ligne au monde. Avec une jeunesse densément peuplée, un secteur de la téléphonie mobile en pleine expansion, une structure de paiement solide et une réglementation des jeux en constante évolution et toujours prête, le secteur est prêt pour une croissance exponentielle.

Les trois plus grands marchés d'Afrique subsaharienne, l'Afrique du Sud, le Nigeria et le Kenya, sont uniques en matière de réglementation et assez dynamiques dans leur fonctionnement. Mettre tous les pays d'Afrique dans le même sac est voué à l'échec. Les marchés émergents des jeux d'argent en Afrique sont la République démocratique du Congo (RDC), la Tanzanie, la Côte d'Ivoire, le Cameroun, l'Ouganda, le Rwanda, le Sénégal et la Sierra Leone, tandis que les marchés frontaliers sont l'Éthiopie, le Burundi et la Namibie. Ce document fournit des informations utiles sur la manière d'investir dans le secteur des jeux d'argent en Afrique. C'est une lecture incontournable pour les cadres supérieurs du secteur des jeux d'argent et les investisseurs étrangers qui souhaitent investir dans le marché des jeux d'argent en Afrique.      

Connaître et comprendre le contexte réglementaire

La première chose à savoir, (et la plus importante) c'est d'avoir une image claire du paysage réglementaire de la juridiction particulière dans laquelle vous investissez ou de la région en fonction de votre mission. Vous devez bien comprendre comment obtenir une licence, quelles lois et quels cadres sont en place. Vous devez savoir quels pays sont déjà réglementés et quelle est la force des marchés dans chaque pays. Il faut connaître les pays qui vont bientôt être réglementés, les licences disponibles et les conditions dont elles sont assorties. L'opérateur doit également évaluer la situation et savoir si les opérateurs de ces marchés opèrent selon des normes acceptables au niveau international et selon les meilleures pratiques mondiales.

Comprendre le régime fiscal

Les jeux d'argent étaient autrefois relégués à l'arrière-plan en Afrique subsaharienne et passaient ainsi à côté de l'énorme impôt à payer par les différents gouvernements. Pour tout investisseur désireux d'investir en Afrique, il faut comprendre parfaitement le régime fiscal de la région de votre choix. La taxe sur les jeux d'argent en Afrique diffère d'un pays à l'autre. Par exemple, il existe au Nigeria une taxe sur les loteries qui est versée au fonds fiduciaire de la loterie et à l'impôt sur les sociétés. La compréhension du régime fiscal permet à l'investisseur de connaître le pourcentage de ses revenus qu'il doit payer en tant qu'impôt afin de ne pas se retrouver du mauvais côté de la loi. Une bonne compréhension du régime fiscal dans le domaine de votre choix vous permet de savoir s'il est conseillé d'investir dans ce domaine. Le commerce des jeux d'argent est une affaire de volume d'échanges, les impôts payés au gouvernement ont une incidence certaine sur vos résultats, et il est donc très fondamental de connaître les différents impôts disponibles.

Obtenir la licence nécessaire et travailler avec les régulateurs

L'obtention de la licence nécessaire à votre intervention en Afrique est très important. Le paysage de la plupart des pays d'Afrique subsaharienne est assez dynamique et en constante évolution. Les opérateurs et les fournisseurs qui souhaitent investir dans l'industrie des jeux d'argent en Afrique doivent obtenir une licence auprès d'organismes de réglementation établis avant de commencer leurs activités. Il est déconseillé d'exploiter une marque de jeux d'argent offshore, car cela mettrait un tel opérateur en mauvaise posture. Il convient de souligner que le fait de disposer d'un personnel expérimenté sur le terrain est une évidence, que cela prenne la forme d'un partenariat ou d'une entreprise commune.  

En Afrique, le football est roi

Avant d'investir en Afrique, vous devez comprendre à quelles verticales de paris les joueurs préfèrent jouer. Selon l'endroit où vous allez opérer, que ce soit en Afrique du sud, orientale, occidentale ou du Nord, les joueurs s'engagent différemment, mais le football est roi ici. Les paris sportifs sont très présents dans toutes les juridictions où les paris sont légalisés en Afrique et c'est le secteur qui connaît la croissance la plus rapide dans l'industrie du jeu. Le football est très apprécié dans le continent, c'est une véritable frénésie, les équipes nationales et les footballeurs sont suivis avec passion. Dans toute l'Afrique, les footballeurs qui jouent dans des ligues étrangères sont des héros, en particulier ceux qui jouent dans les grandes compétitions européennes comme la Ligue des Champions ou la l'Europa League.

Offre de produits et accessibilité

africa mobileTout produit de pari en Afrique qui n'est pas centré sur les jeunes et qui n'est pas accessible via un smartphone aura du mal à avoir du succès. Millenium devrait être le point central de votre produit car ils s'occupent principalement de paris. Un continent dont la population jeune a entre 18 et 25 ans et dont la population jeune connaît la croissance la plus rapide au monde constitue une bonne plateforme pour l'offre de produits démographiques. Dans toute l'Afrique, la téléphonie mobile domine, la plupart des habitants possédant des smartphones mis à disposition par le biais d'un système de paiement qui permet d'effectuer des versements échelonnés. La plupart des gens utilisent maintenant des smartphones pour gérer leur vie quotidienne et pour parier en ligne. Dans un continent où près d'un demi-milliard de personnes utilisent des smartphones (selon les derniers rapports de la GSMA), il est nécessaire de se diriger dans une seule direction lorsqu'on pense à un produit en Afrique : le mobile. Pour les casinos, le poker et les courses de chevaux, l'Afrique du Sud est le bon endroit pour investir, tandis que les courses de chevaux sont le sport numéro un à l'Île Maurice. L'esport est très présent en Afrique du Sud, en Égypte, au Nigeria et en Tunisie.

Bien que les jeux d'argent ne soient pas autorisés dans tous les pays d'Afrique du Nord, l'Égypte et le Maroc n'autorisent les casinos que pour les touristes. Dans les pays d'Afrique de l'Est, les jeux d'argent en ligne sont très répandus et les paris sportifs sont les plus répandus. Bien que la majorité des pays d'Afrique de l'Ouest soient francophones, c'est-à-dire qu'ils parlent principalement français, les paris sportifs y sont également la principale activité de pari. L'Afrique francophone offre un scénario de paris intéressant pour les investisseurs, mais la région est culturellement différente de l'Afrique anglophone.

Vulnérabilité de l'environnement politique

Les opérateurs souhaitant avoir un investissement offshore en Afrique subsaharienne doivent clairement comprendre l'environnement politique de cette juridiction. Bien que de nombreux pays d'Afrique soient démocratiques, beaucoup d'entre eux traversent encore des périodes de turbulences lors des élections générales et des changements de pouvoirs démocratiques. Chaque fois qu'il y a un nouveau gouvernement, cela affecte les nominations politiques et c'est le cas en particulier au Nigeria. Par exemple, les dirigeants des organismes de réglementation au Nigeria peuvent être remplacés en cas de changement de gouvernement et cela affectera certainement le fonctionnement au niveau fédéral ou des États, selon le lieu où ce changement a lieu. L'histoire politique de votre région doit être bien comprise et cela doit être fait sans parti pris, sinon, votre estimation est aussi bonne que la mienne.

Rapatriement des fonds et force de la monnaie locale

Les restrictions en vigueur dans de nombreux pays africains peuvent rendre difficile pour les investisseurs d'acheminer des liquidités là où elles sont nécessaires. Pour les investisseurs étrangers opérant en Afrique, la question des liquidités bloquées est très importante. Les entreprises peuvent générer des quantités importantes de liquidités sur un marché particulier, mais si ce marché est soumis à des restrictions ou à un contrôle des changes local, il peut être difficile de rapatrier les fonds vers un autre endroit. Dans certains cas, ces contraintes peuvent laisser les entreprises avec des centaines de millions de dollars piégés dans ces pays. Certains pays ont mis en place des réglementations strictes en matière de change, tandis que d'autres sont connus pour empêcher les entreprises d'acheter des dollars américains.

De nombreux pays d'Afrique sont également connus pour donner la priorité aux banques locales sur les banques étrangères en ce qui concerne la disponibilité des devises étrangères. Les taux de change multiples et les devises faibles sont courants en Afrique en raison des emprunts extérieurs. L'une des conditions des institutions étrangères non gouvernementales lorsqu'elles sont approchées par des pays du tiers monde, en particulier en Afrique, est la dévaluation de leur monnaie locale par rapport à des devises étrangères notables comme le dollar, la livre et l'euro. Une monnaie faible est synonyme d'une économie faible. Ce qui aggrave encore plus le problème, c'est d'avoir des taux de change multiples dans un pays comme le Nigeria. Il est possible de prendre de nombreuses mesures pour surmonter ces problèmes, mais il faudra utiliser des techniques différentes selon les marchés.

Facilité de faire des affaires et développement des infrastructures

La facilité de faire des affaires fait référence à la simplicité avec laquelle il est possible de créer et de mener des affaires dans un pays donné. Certains pays rendent délibérément très difficile l'ouverture et même la prospérité des entreprises étrangères. Cela est parfois fait pour protéger les entreprises locales et aussi pour garder de l'argent dans le pays. Cela ne signifie pas pour autant que vous ne devez pas envisager de vous implanter dans un nouveau pays. L'Afrique subsaharienne reste l'une des régions les moins performantes en ce qui concerne la facilité de faire des affaires, mais beaucoup d'entre elles mènent des réformes. L'île Maurice, le Rwanda et le Maroc sont les pays d'Afrique les plus performants en matière de facilité à faire des affaires. La plupart des réformes portent sur les aspects liés à la création d'une entreprise, aux permis de construire, à l'obtention de l'électricité, au paiement des impôts et aux prêts. Au Nigeria, l'administration actuelle a mis en œuvre des réformes de grande envergure dans le cadre de l'initiative "Ease-of-Doing-business". Le visa au point d'entrée et le congé fiscal sont quelques-unes des mesures mises en place par l'administration pour encourager les investisseurs étrangers. La facilité de faire des affaires est un élément que les investisseurs doivent prendre en compte lorsqu'ils envisagent un investissement offshore en Afrique.

Une analyse pays par pays de l'Afrique subsaharienne est nécessaire

Il est ridicule de continuer à parler de l'Afrique comme d'un pays. Pour réussir en tant qu'homme d'affaires sur le continent, une évaluation individuelle de chaque pays est essentielle car elle permet une planification adéquate. L'Afrique a une diversité de langues, de cultures, d'environnements politiques et commerciaux. Comprendre chaque pays vous permet de concevoir des produits qui s'intègrent dans cet environnement, proposer un produit unique est voué à l'échec. Une bonne compréhension du climat des affaires dans la région de choix est très importante.

Paroles de John Bamidele, fondateur de gbc.ng, un portail d'information numérique de premier plan sur les jeux d'argent en Afrique. Bien informé et expérimenté dans le domaine des jeux d'argent en Afrique, John a été journaliste pendant deux décennies, travaillant dans la presse écrite et les médias électroniques, écrivant sur le sport, le marketing, la communication marketing, le tourisme et la politique.

Ajout du français comme sixième langue sur le site web de SiGMA : 
 
Le Groupe SiGMA est heureux d'annoncer l'ajout d'une sixième langue à son site web. Les utilisateurs peuvent désormais trouver tout le contenu en français, y compris le site web d'actualités de SiGMA. Cette nouvelle langue viendra s'ajouter au russe, au mandarin, à l'espagnol et au portugais récemment lancés par le Groupe SiGMA afin de répondre au large éventail d'événements internationaux proposés. 
 

Related Posts