Le nouveau casino de Crown Resorts à Sydney interdit d'ouverture le mois prochain

Interdiction d'ouverture pour le nouveau casino de Crown Resorts à Sydney (Barangaroo) après que le groupe ait reconnu des activités de blanchiment d'argent parmi ses comptes VIP

Le Crown Resorts s'est vu interdire l'ouverture de son nouveau projet de 2,2 milliards de dollars à Sydney, Barangaroo, par l'autorité de régulation des jeux d'argent de la Nouvelle-Galles du Sud (NSW). Cette interdiction est due au fait que l'entreprise a reconnu des activités suspectes et illégales parmi ses comptes VIP, telles que le blanchiment d'argent, lorsque les criminels blanchissent de l'argent sale via les comptes bancaires de Crown Resorts. 

Ce niveau de mauvaise conduite a déclenché une réaction immédiate de la part du président de l'Independent Liquor and Gaming Authority (ILGA) de Nouvelle-Galles du Sud, Philip Crawford. Philip-Crawford Le président a déclaré qu'ils ne permettront pas au groupe d'ouvrir ses portes jusqu'à la réception du rapport de Patricia Bergin, qui doit être remis avant le 1er février. L'ancien juge de la Cour suprême de Nouvelle-Galles du Sud s'occupe de l'affaire Crown Resorts depuis le début de l'année

Il est très probable que Crown Resort n'ouvre pas les portes de son nouveau casino car les experts qui ont examiné deux des comptes du groupe ont confirmé l'existence d'une activité illégale. M. Crawford a déclaré : "Il semble qu'ils aient fait des analyses et qu'il s'avère que des transactions de blanchiment d'argent aient été identifiées".    

De plus, le président de l'ILGA se sent "mal à l'aise" d'accorder à Crown Resorts la permission d'ouvrir ses opérations de jeux jusqu'à la remise de l'enquête Bergin l'année prochaine, car Crown Resorts pourrait financer des crimes odieux tels que l'exploitation des enfants, le trafic de drogue et le terrorisme grâce à l'argent blanchi via ses comptes. 

"Parce que lorsque nous parlons de blanchiment d'argent ... nous parlons de drogues potentielles, d'exploitation sexuelle des enfants, de traite des êtres humains et de financement du terrorisme ... vous pouvez donc comprendre pourquoi nous sommes préoccupés", a-t-il déclaré. 

Cette décision intervient après que Crown Resorts ait suspendu ses activités junket à la suite d'une audience publique au cours de laquelle Patricia Bergin a qualifié de "débâcle" les contrôles internes de Crown en matière de lutte contre le blanchiment d'argent. Par conséquent, cela ne semble pas bon pour le groupe et ses activités de casino, surtout après les aveux de leur propre équipe juridique concernant les allégations de blanchiment d'argent. 

 Cela étant dit, l'ILGA et Crown Resorts sont prêts à travailler ensemble pour que les zones non réservées aux jeux d'argent du groupe, telles que les restaurants, les zones divertissements et d'hébergement, puissent fonctionner dès le mois prochain. 

 Crown a suspendu la négociation de ses actions avant l'annonce de l'ILGA. Toutefois, l'ILGA était prête à travailler avec Crown pour explorer les options permettant l'ouverture de zones non réservées aux jeux d'argent, notamment des logements, des restaurants, des bars et des zones de divertissement le mois prochain. 

Ajout du français comme sixième langue sur le site web de SiGMA : 

Le Groupe SiGMA est heureux d'annoncer l'ajout d'une sixième langue à son site web. Les utilisateurs peuvent désormais trouver tout le contenu en français, y compris le site web d'actualités de SiGMA. Cette nouvelle langue viendra s'ajouter au russe, au mandarin, à l'espagnol et au portugais récemment lancés par le Groupe SiGMA afin de répondre au large éventail d'événements internationaux proposés. 

Related Posts