L'éducation est la clé de l'avenir de la blockchain en Afrique

L'adoption de la Blockchain en Afrique pourrait être décisive dans les années à venir

L'Afrique a connu une croissance fulgurante et révolutionnaire en matière de blockchain ou de crypto-monnaie, même si les lois et les réglementations en la matière ne sont pas encore très claires. Cela signifie qu'il est encore difficile de déterminer l'impact que cela aura sur l'avenir de l'Afrique. 

Durant un débat sur l'utilisation de la technologie de blockchain, John Kamara, le directeur de Naija Lottery, s'exprime sur le fait qu'il est persuadé que dans les prochaines années la crypto-monnaie deviendra populaire et sera utilisée par la plupart des africains.

Toutefois, il a été  souligné que l'incertitude demeure quant à la blockchain, sur ce qu'elle a à offrir et quant aux informations sur son fonctionnement dans l'industrie des jeux d'argent. Cela a été souligné lors du Sommet numérique africain de la SBC au cours d'une discussion de deux jours 

Tout comme les jeux d'argent, on ne peut ignorer l'impact potentiel que la blockchain à actuellement et aura à l'avenir sur l'économie.


John-kamaraM. Kamara (photo à gauche) a ajouté: "Nous commençons à voir d'autres régulateurs qui réfléchissent davantage à partir d'une plate-forme centralisée. Leur montrer la puissance de la blockchain et son caractère incorruptible signifie que nous commençons maintenant à prouver aux régulateurs que c'est mieux qu'en réseau centralisé".

La Blockchain est perçue comme la nouvelle monnaie de transaction sur le continent car elle continue à se développer dans différentes régions. sa croissance se traduit par une augmentation des revenus et certaines organisations gouvernementales s'attendent à cette croissance au sein de leur économie également.  

Cependant, la partie la plus difficile de la Blockchain est l'idée fausse qui l'entoure. Il est extrêmement important d'éduquer les gens sur l'utilisation de la Blockchain et de leur faire comprendre qu'ils ont eux-mêmes le contrôle de leur équilibre. 

Ian Sherrington, CPO de Quanta : "Sur une blockchain, vous ne pouvez pas signer une transaction au nom de l'utilisateur, donc un opérateur qui gère des paris sportifs ou un casino a l'habitude de transférer de l'argent ou de placer des paris au nom de l'utilisateur, même si celui-ci dit qu'il préfère faire autre chose ; c'est la société qui effectue les transactions". 

À propos du remaniement du site Web SiGMA: 

Le Groupe SiGMA est heureux d'annoncer le lancement de son site web remanié. Le site est actuellement disponible en 5 langues : anglais, russe, mandarin, portugais et espagnol. Il est prévu d'ajouter 5 autres langues au cours des prochains mois, à savoir le français, le thaï, le coréen, le japonais et l'hindi. 

Related Posts