<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=360133424683380&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

[Expo Virtuelle SiGMA] - Les nouvelles réglementations façonnent l'avenir des jeux d'argent

De la réglementation au blanchiment d'argent - SiGMA a invité un certain nombre de professionnels expérimentés à participer à diverses tables rondes

L'Exposition Virtuelle de SiGMA Europe présente une nouvelle plateforme virtuelle innovante où vous pouvez profiter et apprendre ce qui se passe dans l'industrie des jeux d'argent depuis le confort de votre propre maison. 

Dans cet article, nous examinerons le panel sur les réglementations, en nous concentrant sur les tendances maltaises en matière de lutte contre le blanchiment d'argent et d'application des réglementations, la Suède et le Royaume-Uni, ainsi que l'impact de la libéralisation du marché en Ukraine.

Partout dans le monde, de nouvelles restrictions sont appliquées, soit en raison de la pandémie actuelle, soit en raison de comportements suspects et illégaux, soit en raison de la sensibilisation au jeu responsable. Ces nouvelles restrictions entraînent d'énormes changements dans l'industrie des jeux d'argent, en particulier sur des marchés importants comme Malte, la Suède et le Royaume-Uni.

Manfred GaldesCes dernières années, les organismes et commissions de réglementation ont véritablement marqué l'industrie des jeux d'argent, notamment avec de nouvelles restrictions strictes qui ont un impact réel sur le fonctionnement des sociétés de jeux d'argent. Malte a vu son organisme de régulation, la MGA, sévir sur le marché, notamment en matière de blanchiment d'argent. Cela est survenu après que Malte ait été soumise à l'évaluation de "Moneyval" qui a causé beaucoup de changements, même si "Moneyval a été impressionné par l'industrie des jeux d'argent et ses audits". Ces changements s'accompagnent donc d'incertitudes, comme le dit clairement Manfred Galdes (photo à droite) :

"Tous ces changements ont déclenché, je dirais, un certain niveau d'incertitude, d'inquiétude, certaines réactions au sein du marché en raison du manque de clarté, à quoi s'attendre maintenant ? ... qu'est-ce qui va se passer exactement ?"

Dr. Ekaterina Alexandrova HartmannIl est intéressant de voir comment Malte va réagir à ces changements, car le Dr Ekaterina Alexandrova Hartmann (photo à droite) a également précisé que tous les yeux sont rivés sur l'île, surtout pour voir le résultat du rapport Moneyval :

"Notre industrie est étroitement liée à Malte, ainsi que la perception des régulateurs et des organismes internationaux - pour nous, ce que fait Malte est très important et nous regardons beaucoup ce que Malte fait. Le rapport de Moneyval sera crucial pour savoir comment Malte sera perçue sur le concept de lutte contre le blanchiment d'argent et dans un contexte plus large à Bruxelles".

De plus, Malte n'est pas le seul pays à connaître des changements majeurs. La Suède, le Royaume-Uni et l'Ukraine connaissent également des changements majeurs sur leurs marchés. L'Ukraine ouvre enfin son marché, ce qui signifie que les opérateurs auront besoin de conditions de fonctionnement plus simples que dans d'autres pays, car leur "objectif principal était d'élaborer une telle loi pour permettre un lancement rapide du marché".

Pendant ce temps, le Royaume-Uni et la Suède voient davantage de changements liés au jeu responsable. Au cours des derniers mois, le UKGC a vraiment montré SiGMA Conference 2019 Malta-Nick Nocton- Mishcon de Reyaqu'ils prennent le jeu responsable très au sérieux. Tout récemment, l'UKGC a imposé des restrictions sur les limites de pertes des joueurs par mois - en introduisant une limite de 100 £ par mois pour les pertes. En outre, il semble qu'une révision de la loi sur les jeux d'argent soit imminente au Royaume-Uni, qui verra davantage de restrictions imposées aux opérateurs. Nick Nocton (photo à gauche) estime que "l'idée que tout le monde devrait avoir une limite fixe, bien qu'elle soit attrayante pour les régulateurs, est très très peu maniable et ne favorise pas un marché réglementé". La Suède connaît également le même type de restrictions avec des limites de connexion et des primes de bienvenue, toutes prolongées jusqu'en juin 2021, entre autres.

Enfin, il semble également que l'UE appliquera une nouvelle réglementation pour la lutte contre le blanchiment d'argent, selon le Dr Ekaterina Alexandrova Hartmann

"La Commission européenne va modifier les règles relatives à la lutte contre le blanchiment d'argent... Tout le monde à Bruxelles réclame des règles plus strictes, une approche plus stricte, une approche plus unifiée afin que nous ayons une nouvelle législation sur la lutte contre le blanchiment d'argent plus stricte".

Il est intéressant de voir comment cela va se passer, car cela signifie que les États membres n'auront aucune marge de manœuvre pour décider de la mise en œuvre de la lutte contre le blanchiment d'argent, puisqu'il y aura un seul ensemble de règles pour tous.

À propos de l’Exposition Virtuelle de SiGMA Europe : 

L'avenir des événements est là ! SiGMA Europe a le plaisir d'annoncer, pour la première fois, une nouvelle Exposition Virtuelle innovante qui se déroulera les 24 et 25 novembre 2020, depuis le confort de votre propre maison. Suite au succès de nos précédentes conférences SiGMA Asie et SiGMA Amériques, nous avons souhaité améliorer votre expérience des événements virtuels grâce à une exposition à la pointe de la technologie entièrement interactive. Consultez le programme complet ici et inscrivez-vous gratuitement ! 

 

Related Posts