Les meilleures pratiques de collecte de données identifiées par l'IBIA

Un ensemble de normes identifiant les protocoles pour la collecte de données sur les événements sportifs à des fins de paris a été publié par l'International Betting Integrity Association (IBIA) 

Il y a un manque de réglementation formelle générale et de licences en ce qui concerne la collecte de données qui inclut la chaîne d'approvisionnement. Il est clairement avantageux que des niveaux élevés de précision et de transparence soient garantis, a expliqué le responsable de l'intégrité. 

IBIA Logo with ballsOn pense que ce serait un moyen efficace, afin de parvenir à une approche définie dont le seul but serait de protéger l'intégrité du sport, de ses données, des marchés de paris générés par ces données et des consommateurs qui profitent de ces produits. 

L'IBIA a également souligné ce point : "Aucune approche des données n'est infaillible ou à l'abri d'une corruption potentielle, mais des mesures peuvent et doivent être prises pour se prémunir contre de telles activités illicites et des contrôles efficaces peuvent minimiser les risques associés". 

Une telle publication des normes de meilleures pratiques découle d'un appel lancé par l'IBIA en mai dernier, qui demandait à toutes les parties de la chaîne d'approvisionnement des données sur les paris sportifs de participer à l'élaboration de protocoles d'intégrité. 

Membre affilié de l'IBIA, StatPerform a fait savoir au public qu'il apporterait sa contribution afin de rechercher des niveaux élevés de précision et de transparence avec intégrité. 

Ces normes visent à obtenir des données totales qui soient précises, fiables et transparentes. En outre, les données doivent être obtenues de manière responsable afin de minimiser les risques tout en assurant une protection contre la criminalité ou la mauvaise conduite. 

En outre, des mesures alternatives ont été présentées, couvrant trois domaines clés : le contrôle et la formation du personnel, les processus de collecte de données et l'intégrité et la communication des données. 

En mettant l'accent sur la vérification et la formation du personnel, il est exigé que la collecte de données soit effectuée par des personnes majeures, par des personnes dont l'identité a été vérifiée, y compris par des vérifications individuelles des antécédents garantissant l'absence de conflits d'intérêts.  

Toutes les parties concernées doivent suivre une formation en direct, qui doit être répétée si une personne est restée inactive pendant 90 jours ou plus. La formation devrait également consister en des protocoles à suivre pour être en mesure d'identifier et de signaler tout problème d'intégrité. 

Khali AliEn attendant, le processus de collecte des données doit clairement identifier la source, l'exactitude et la fiabilité des données, en indiquant comment il a été réalisé. Le fournisseur de données est également tenu d'indiquer la vitesse, le temps de latence et le processus de transmission aux clients de l'opérateur. Il est également demandé que ces données soient conservées en toute sécurité pendant au moins trois ans. 

Enfin, en ce qui concerne l'intégrité des données et l'établissement de rapports, une évaluation détaillée des risques doit être effectuée pour tous les événements sportifs ou compétitions sur lesquels des données sont recueillies, avec un suivi et un examen permanent des risques potentiels. 

Il est précisé que tout problème lié à l'intégrité doit être immédiatement signalé à toutes les parties de la chaîne d'approvisionnement en données, y compris les autres parties prenantes du secteur. Il est donc essentiel que des accords de partage d'informations soient élaborés et mis en œuvre avec les enquêteurs réglementaires nécessaires. 

Khalid Ali, directeur général de l'IBIA à déclaré: "Lorsque nous avons lancé ce processus, j'ai déclaré que le maintien de la fiabilité et de la crédibilité des données sur les événements sportifs était d'une importance capitale pour les membres d'IBIA et que les défis posés par la pandémie avaient encore mis en évidence la nécessité de disposer de chaînes de données solides". 

"IBIA a cherché à relever ce défi d'intégrité et a mis en place un ensemble de normes de données qui reflètent les attentes minimales de l'association et de ses membres". 

Les entreprises conformes qui acceptent de se soumettre à un audit de leurs processus de collecte de données, réalisé par l'organisme d'essai et de normalisation eCOGRA, se verront attribuer un "Data Standards Kitemark". 

Shaun McCallaghanKhalid Ali a en outre expliqué que “L'association estime que la collecte de données est une partie importante du débat plus large sur l'intégrité des paris sportifs et ce processus de normes et d'audit, qui doit être mené par la principale agence de test indépendante et internationalement approuvée, eCOGRA, représente la prochaine étape dans le travail de l'association dans ce domaine". 

"Nous appelons toutes les parties engagées dans le processus de collecte de données à démontrer qu'elles respectent ces normes et qu'elles s'engagent à protéger l'intégrité de la chaîne mondiale d'approvisionnement de données". 

Le directeur général d'eCOGRA, Shaun McCallaghan, a continué à mettre l’accent sur le fait que  "nos experts professionnels en audit ont travaillé avec des entreprises opérant à la fois dans le secteur des paris et dans celui des données, et eCOGRA cherchera à utiliser au mieux cette connaissance de l'industrie dans le processus d'évaluation des normes de données. 

"Nous aiderons également IBIA à effectuer un test de résistance annuel et à améliorer ces normes". 

À propos du remaniement du site Web SiGMA: 

Le Groupe SiGMA est heureux d'annoncer le lancement de son site web remanié. Le site est actuellement disponible en 5 langues : anglais, russe, mandarin, portugais et espagnol. Il est prévu d'ajouter 5 autres langues au cours des prochains mois, à savoir le français, le thaï, le coréen, le japonais et l'hindi. 

Related Posts